Édito #56

Hypnotic Wheels avec, de gauche à droite, Tia Gouttebel, Marc Glomeau et Gilles Chabenat. Photo © Muddy Gurdy

Pour son deuxième album, « The Muddy Gurdy Mississippi Project », le trio d’Hypnotic Wheels, Tia Gouttebel (guitare-chant), Marc Glomeau (percussions) et Gilles Chabenat (vielle), est parti enregistrer dans le North Mississippi Hill County et le Delta, avec des descendants de bluesmen emblématiques de la région : Cedric Burnside (petit-fils de R. L.), Sharde Thomas (petite-fille d’Otha Turner), Cameron Kimbrough (petit-fils de Junior) et Pat Thomas (fils de James Son). Le sociologue, chercheur et journaliste Scott Barretta – une référence s’il en est – a déjà dit de cette aventure aux musiciens d’Hypnotic Wheels : « Ce qui rend votre projet unique est que vous n’êtes pas venus ici juste pour “prendre”, mais pour donner et partager, en amenant un élément de votre culture. » Le choix des lieux, les conditions nomades d’enregistrement, l’apport d’un élément culturel de nos folklores inconnu dans le Mississippi (la vielle), la générosité de chacun a fait de cette aventure musicale et humaine un moment rare et unique qui nous est conté – fait exceptionnel et c’est un choix de notre rédaction – de l’intérieur, par l’un des musiciens. Les quelques aperçus que vous aurez en lisant cet article, que ce soit par les mots, les supports audio ou vidéo qui l’illustrent, ne pourront à mon sens que vous mettre l’eau à la bouche. C’est une formidable histoire avec, à la clé, un enregistrement à venir d’une totale originalité, qui promet beaucoup. Plus que jamais, l’aide au financement d’un projet n’aura autant  été en adéquation avec la passion que nous avons pour cette musique et l’envie qu’ont les lecteurs de cette revue online de participer à la pérenniser. Parce qu’il est nécessaire de financer le mixage, le mastering, le graphisme de la pochette et la fabrication de ce disque, nous faisons appel à votre générosité en vous invitant à participer – quelle que soit la somme – et devenir co-producteurs de l’album, via un versement sur GoFundMe. Nous vous remercions par avance.

Ce numéro estival poursuit dans la voie du blues – mais aussi de la soul et du gospel – avec un (relativement) jeune musicien de Jackson, Mississippi, Mr Sipp, qui a enchanté le public de plusieurs festivals cette année, comme celui de Jazz à Vienne lors de la soirée blues 2017. Blues encore – et pas seulement – avec la parution d’un formidable coffret audio puisant dans l’histoire des musiques américaines de la fin des années 20 : « American Epic » En mai 2017, les télévisions PBS aux États-Unis et BBC en Angleterre ont présenté un documentaire en quatre parties consacré aux premiers enregistrements des musiques vernaculaires américaines : folk, blues, gospel, country, musiques cajun, amérindienne, hispanique et hawaïenne (à l’exception du jazz). Outre la base sonore d’une qualité remarquable présentée ici, on attend un film qui devrait être présenté sur la chaîne Arte au mois de septembre. Surveillez donc vos programmes… Avec, pour compléter ce numéro, une sélection de disques puisée parmi nos préférences du moment, nous vous souhaitons de passer une bonne fin d’été. – Marcel Bénédit

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*